4 erreurs à ne pas faire pour vendre votre maison

4 erreurs à ne pas faire pour vendre votre maison

Lorsque vous envisagez de vendre votre maison, votre principal objectif est de vendre rapidement et au meilleur prix possible.

Toutefois, si vous décidez d’effectuer cette transaction sans passer par un agent immobilier, il serait plus judicieux de bien s’informer avant de se lancer. L’idée est de se renseigner au préalable sur les erreurs à ne pas commettre pour ne pas perdre votre capital.

Lire également : À quel âge investir dans l'immobilier ?

Faire une mauvaise estimation du logement

La réussite d’une vente immobilière dépend en grande partie du prix. En effet, une maison proposée à un bon prix se vend sans aucune contrainte et dans les meilleurs délais. Dès lors, si vous cherchez à vendre la vôtre, vous devrez adapter le prix aux tendances du marché et de la concurrence. L’estimation de votre logement doit être purement objectif. Cela veut dire que vous devrez laisser vos émotions de côté et penser professionnellement. Les critères à prendre en compte pour la détermination du prix de votre maison sont les suivants :

  • La superficie
  • La location
  • La performance énergétique
  • Le prix du marché
  • La présence de terrasse et de jardin, cuisine moderne…
  • L’environnement proche.

Vendre au mauvais moment

Il faut savoir que votre vente immobilière se fera en tenant compte de la saison étant donné qu’elle se déroule sans l’intervention d’une agence. Ainsi, c’est au printemps et en été que la plupart des ventes s’effectuent. Et ce pour diverses raisons.

A lire également : Comment savoir si mon appartement aime ça ?

Généralement, les futurs acquéreurs ont tendance à chercher un nouvel appartement au printemps afin d’y aménager en été avec leur famille. Leur principal objectif est que leurs enfants puissent confortablement s’installer avant la rentrée des classes.

Les potentiels acheteurs préfèrent visiter des logements durant la bonne saison. Car le temps est beau et la luminosité est plus forte. Tout cela leur permet de mieux se projeter. En plus, la concurrence est moins rude en été, ce qui vous permettra de vendre votre bien beaucoup plus aisément.

Nous vous déconseillons fortement de négliger la période de mise en vente de votre maison. Aussi, gardez à l’esprit que certains acheteurs sont toujours à l’affût de nouvelles annonces. De plus, les premières semaines de mise en vente vont forcément attirer les visiteurs qui sont à la recherche de logement.

Négliger la vérification de la solvabilité des acheteurs

4 erreurs pour vendre maison

L’une des erreurs à ne surtout pas commettre est de signer un compromis de vente sans avoir vérifié au préalable la solvabilité de l’acquéreur. Bien que ça soit un peu délicat voir même gênant de demander des infos personnelles lors de la première visite, il est impératif de le faire avant d’entamer les démarches. En effet, si vous signez un compromis avec des clients qui ne sont pas solvables, votre maison risque d’être saisie pendant plusieurs mois sans que la vente ne se réalise. En effet, il faudrait que les acheteurs vous montrent des refus de prêt pour que le compromis soit annulé. Alors soyez prudent.

Si vous voulez éviter ce genre de situation, alors il faudra tenir compte de certains conseils. Durant la visite, essayez de poser des questions subtiles aux acquéreurs en vous concentrant principalement sur leur activité professionnelle. Par exemple, si le mari est chômeur et que la femme a un CDD, il serait préférable de ne pas conclure l’affaire.

Renseignez-vous également sur les potentiels acheteurs. Des réseaux tels que LinkedIn et Facebook peuvent vous être utiles dans vos recherches. Ils vous permettront d’avoir une vision plus explicite de leur activité.

Aussi, n’hésitez pas à leur demander leur budget. Si votre maison requiert quelques travaux et que leur budget couvre tout juste l’achat, alors l’affaire risque d’être complexe. Si le client semble être intéressé, exigez de lui une promesse de financement de la part d’une banque. Pour plus de sécurité, vous pouvez contacter cette dernière pour vous assurer qu’il ne s’agit pas d’un faux document.

De même, demandez à voir les dernières fiches de paie de l’acheteur. Cela vous permettra d’avoir une idée sur sa capacité d’endettement. Cette inspection peut sembler difficile à première vue, mais n’oubliez pas qu’un refus de prêt risque d’immobiliser votre maison pour plus d’un mois. Qui plus est, vous ne recevrez aucune indemnité. Alors, avant de signer un compromis, assurez-vous d’abord que les personnes avec qui vous traitez sont dignes de confiances.

Ne pas faire attention au home staging

Pour vendre votre bien, vous devrez faire sa promotion afin de la mettre en valeur ! Il faut tout faire pour que les photos de la maison suscitent l’intérêt de potentiels acquéreurs. Étudiez toutes les alternatives possibles pour que votre bien soit le plus présentable possible.

Procédez également à de petits travaux de rénovation s’il le faut. Refaites la peinture, réparez les fuites d’eau, dissimulez les petites imperfections et assurez-vous que la façade soit propre et belle à voir. Aussi, effectuez un grand ménage et retirez la décoration car il est difficile de se projeter dans une maison trop encombrée. Enfin, Assurez-vous que le logement soit bien rangé et nettoyé de fond en comble.

ARTICLES LIÉS