Augmenter la pression de l’eau : bien choisir son compresseur

Augmenter la pression de l'eau bien choisir son compresseur

Avoir des problèmes de pression au niveau de vos installations sanitaires est courant. Il peut aussi s’agir d’un besoin de pompage à une certaine profondeur. Si vous êtes confronté à l’un de ces cas, le surpresseur aura donc un réel intérêt pour vous. C’est un dispositif utile qui permet d’augmenter la pression de l’eau à la sortie tout en régulant sa consommation.

Parmi les multiples modèles de surpresseurs disponibles sur le marché, trouver celui qui correspond à vos besoins peut sembler compliqué. Néanmoins, on vous livre dans ce billet, quelques astuces pour bien choisir votre surpresseur.

A lire également : Comment conserver un plant de romarin ?

La bonne pompe surpresseur : choisir le bon modèle

Vu que le surpresseur que vous allez choisir est destiné à une pompe, il est nécessaire de faire un bon choix de cette dernière. La bonne pompe surpresseur est celle qui répond aux critères ci-après :

  • Le débit : la quantité d’eau que la pompe sera capable de refouler pendant un certain temps doit valoir au minimum un tiers de votre consommation journalière ;
  • La puissance : pour une installation domestique, une pompe avec une puissance de 750 et 1500 watts est suffisante ;
  • La pression : elle définit l’indicateur de la force avec laquelle l’eau aspirée est refoulée, et dépend de la localisation de la source d’eau ;
  • Le modèle de pompe : il sera choisi en fonction de l’endroit où se situe la source d’eau ; une pompe de surface ou une pompe immergée sont quelques options ;
  • Le type de fluide : la pompe doit être choisie selon que l’eau soit claire, chargée ou très chargée.

Cliquez ici pour trouver tous les modèles de pompes surpresseurs qui pourraient convenir à vos besoins.

A lire en complément : Les meilleures astuces pour aménager un jardin en ville

Le réservoir du surpresseur : opter pour la bonne capacité

Pour avoir le meilleur surpresseur pour votre pompe, vous devez porter une attention particulière à la capacité de stockage du réservoir. Elle dépend de la fréquence d’utilisation de l’eau, et donc de vos besoins. Alors, faites vos devoirs et définissez vos besoins en eau.

Augmenter la pression de l'eau bien choisir son compresseur

Vous aurez notamment le choix entre un réservoir à diaphragme et un réservoir à vessie. Le diaphragme et la vessie sont similaires, aussi bien au niveau du fonctionnement, qu’au niveau de l’installation.

Si vous envisagez une utilisation domestique, la capacité de stockage pour laquelle il faut opter est de 60 litres. C’est le volume minimum pour couvrir tous vos besoins primaires. Il faut également savoir que la capacité de stockage a un impact direct sur la consommation électrique. Tenez compte de toutes ces données pour bien choisir votre surpresseur.

Bien sélectionner le revêtement du réservoir du surpresseur

Sur le marché, vous trouverez une grande diversité de suppresseurs parmi lesquels opérer un choix. Les formes ainsi que les revêtements diffèrent grandement. On retrouve des surpresseurs aux formes volumineux destinés aux travaux industriels, ainsi que des formes compactes dédiées aux installations domestiques.

Les réservoirs sont conçus dans des matériaux solides, aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur. Faits tous les deux d’acier, ils ont des membranes intérieures solides, étanches et résistantes. Selon l’emplacement où vous l’installerez et suivant vos besoins, vous allez faire un excellent choix.

Trouver un surpresseur avec la bonne hauteur de refoulement

La hauteur de refoulement d’un surpresseur est la hauteur maximale de dénivelé entre le dispositif et le point de rejet le plus haut. Sur les appareils, elle est mentionnée comme étant la hauteur manométrique totale. Dans le cas où vous seriez amené à acquérir une pompe surpresseur pour l’eau de puits, cette donnée est un critère essentiel pour faire un choix adapté.

ARTICLES LIÉS