Quelle sous-couche pour les panneaux PVC à clipser ?

panneaux PVC clipsables 

Les panneaux PVC à clipser sont la solution parfaite pour tous vos projets de rénovation. Leur installation ne nécessite aucun système de fixation supplémentaire. Quelle sous-couche choisir pour les panneaux PVC à clipser faut-il choisir ? Ce guide vous dit tout à ce propos.

Quel support pour la pose des panneaux PVC clipsables ?

Les lames PVC à clipser peuvent être posées sur tous les types de supports. Que cela soit du carrelage ou du béton, un ancien sol PVC ou ancien linoléum, etc. Les possibilités sont infinies et dépendent des préconisations des différents fabricants. Cependant, la surface de pose peut être irrégulière, mais pas trop prononcée. Si cette dernière présente de nombreux creux, cela pourrait altérer la longévité de vos panneaux à clipser.

Lire également : Salle de bain : les dernieres tendances en matiere de douche

En outre, il est déconseillé d’installer les dalles PVC clipsables sur un support stratifié ou sur parquet. Il s’agit généralement du bois. Ce dernier travaille avec le temps et risque d’endommager les panneaux en affectant leur bonne adhésion à votre surface.

De plus, les revêtements en textile comme la moquette ou des dalles de moquette sont prohibés. Puisque, le support de pose doit impérieusement être stable, solide et relativement plan.

Lire également : Quelle taille de plinthe choisir ?

Quelques suggestions de sous-couche pour les lames PVC clipsables

panneaux PVC clipsables 

Il existe plusieurs supports sur lesquels vous pouvez poser vos dalles en PVC clipsables et chacun d’eux a sa particularité. Afin que vos panneaux PVC adhèrent parfaitement à votre surface de pose, cette dernière doit respecter quelques critères importants.

Une sous-couche en béton ou en ciment pour les panneaux à clipser

L’usage d’une sous-couche en béton ou en ciment n’est pas interdit ; au contraire, c’est une bonne option. Cependant, la surface en ciment doit obligatoirement être sèche et balayée de tous les débris.

La composition de cette dernière ne doit inclure aucun solvant, aucune peinture ou une sorte de matière grasse. L’espace du ciment doit impérativement être dense et surtout dur. Par ailleurs, si l’élément pulvérulent présente des fissures, il faudra le traiter avant de démarrer la pose des panneaux.

Le béton quant à lui doit être humide (la plus basse possible). En effet, les lames de PVC clipsables ne craignent nullement les états hygrométriques et sont imputrescibles. Toutefois, un excès d’humidité peut engendrer le développement de champions et de moisissures entre votre nouveau revêtement et le support de pose.

Un sol chauffant comme sous-couche pour les panneaux PVC à clipper

Pour la plupart des lames clipsables, une pose sur surface chauffante ne présente aucun inconvénient. Avec une température basse (32 °C maximum), tout sol en PVC à fixer peut-être posé sur un espace chauffant.

Toutefois, vous devez vous assurer de la compatibilité entre le sol PVC à clipser et votre sol de chauffage. Pour cela, vérifiez la présence d’un pictogramme sur la fiche technique de votre revêtement PVC. Si vous n’en avez pas, veuillez vous référer à la notice de pose.

Un ancien carrelage est aussi une belle alternative comme sous-couche

Il est vrai que la pose de dalles en PVC doit se faire sur un support plan, propre et sec. Cependant, cette fixation peut aussi être effectuée sur un ancien carrelage.

Le plus important, c’est de porter une attention particulière aux dimensions des joints de votre carrelage. Ces joints ne doivent pas excéder 4 mm de largeur et 1 mm de profondeur. S’ils devaient dépasser ses mesures, veuillez procéder à un ragréage.

Les avantages d’une sous-couche pour les panneaux PVC clipsables

<img class='size-full wp-image-1146 aligncenter' src='https://www.vivezdecorez.com/wp-content/uploads/comment-choisir-sous-couche5d834e07240b6e000949bd’ alt=’panneaux PVC clipsables’ width=’1500′ height=’1123′ />

Vous envisagez de poser des dalles en PVC clipsables, mais vous ne savez pas s’il faut prendre en compte certains aspects techniques. Un des éléments qui peut avoir un impact significatif sur la qualité et le confort d’utilisation du revêtement est la sous-couche que vous allez choisir pour le poser.

Préserve votre surface

L’un des principaux avantages à utiliser une sous-couche pour vos panneaux PVC à clipser, c’est la préservation de votre surface existante. En effet, avec ce type d’installation sans colle ni fixation mécanique, il est crucial que le support soit stable et plan.

Une préparation soignée permettra non seulement de limiter l’apparition ultérieure de défauts ou fissures dans le sol existant (par exemple, des fissures), mais aussi d’améliorer considérablement l’accrochage du nouveau revêtement au sol grâce aux propriétés adhésives naturelles des matériaux utilisés.

Réduit les bruits

La sous-couche est aussi un excellent moyen pour réduire les bruits et améliorer l’isolation acoustique. En effet, une installation de PVC clipsable directement sur la surface existante peut engendrer des bruits à chaque pas.

Avec une sous-couche adaptée, vous pouvez considérablement limiter ces nuisances sonores et augmenter le confort d’utilisation de votre nouveau sol.

Régule la température

Une autre raison qui justifie l’utilisation d’une sous-couche pour vos dalles en PVC clipsables, c’est qu’elle aide à réguler la température ambiante. En particulier si vous avez opté pour l’installation du revêtement sur un sol chauffant.

Dans ce cas précis, il est impératif de choisir une sous-couche spécialement conçue pour cet usage afin de garantir une diffusion optimale de la chaleur dans toute la pièce. Cette option permet aussi d’améliorer significativement le rendu final du revêtement en agissant comme isolant thermique supplémentaire.

Simplifie l’entretien des panneaux PVC

Utiliser une sous-couche adaptée peut faciliter grandement l’entretien du revêtement au quotidien. En effet, avec cette couche intermédiaire ajoutée entre le support existant et les dalles en PVC clipsables, vous protégez votre investissement contre les taches ou autres dommages causés par un nettoyage maladroit ou inapproprié (par exemple, l’utilisation de produits abrasifs ou inadaptés).

En choisissant une sous-couche résistante et facile à nettoyer, vous pouvez prolonger considérablement la durée de vie de votre nouveau sol en PVC.

Comment préparer le sol avant la pose des panneaux PVC à clipser

Vous envisagez de poser des dalles en PVC clipsables pour rénover votre sol, mais vous ne savez pas comment préparer la surface avant l’installation. La préparation du sol est essentielle pour garantir une installation réussie et durable. Voici quelques étapes à suivre pour bien préparer le sol avant la pose des panneaux PVC à clipser.

La première étape consiste à nettoyer soigneusement votre surface existante. Le support doit être exempt de toute saleté, poussière ou débris qui pourrait perturber l’adhérence du nouveau revêtement au sol. Il est recommandé d’utiliser un aspirateur puissant ou un balai-brosse pour retirer toutes les particules présentes sur le support.

Une fois que vous avez nettoyé votre surface existante, il est temps d’évaluer son état général. Assurez-vous que le support soit stable et plan afin d’éviter tout risque de fissures ou autres défauts dans le futur.

Si vous constatez des problèmes majeurs avec votre support comme des irrégularités importantes ou une instabilité structurelle, il peut être nécessaire de faire appel à un professionnel pour effectuer les réparations nécessaires avant toute installation ultérieure.

Si vous remarquez que certaines parties du sol sont inégales, il sera crucial de les niveler avant la pose des panneaux PVC clipsables. Pour cela, utilisez une règle en métal longue et plate ainsi qu’un niveau à bulle qui permettra la vérification précise et rigoureuse des niveaux. Vous pourrez aussi utiliser un enduit de ragréage spécialement conçu pour les sols afin de combler les petites fissures ou les creux dans le support.

Si vous installez des panneaux PVC clipsables à l’intérieur, il faut ajuster la hauteur de vos portes intérieures (des poignées) pour éviter tout risque d’inconfort et permettre une installation parfaite. Pour cela, utilisez une scie circulaire ou électrique et ajustez votre porte en conséquence.

En suivant ces quelques étapes simples mais cruciales, vous pouvez garantir que votre surface existante soit préparée correctement avant l’installation du nouveau revêtement en PVC. Avec une bonne préparation et une sous-couche adéquate, vos nouveaux panneaux clipsables seront installés avec succès sur le sol nettoyé et nivelé, ce qui contribuera grandement au confort ainsi qu’à la qualité durable du résultat final !

ARTICLES LIÉS