Ragréage fibre : comment bien le choisir ?

Ragréage fibre comment bien le choisir

Lorsqu’on doit effectuer des travaux de rénovation d’intérieur ou d’extérieur, on entend quelques fois parler de ragréage. Derrière ce terme assez intrigant, se cache une technique efficace pour traiter le sol. Le ragréage s’avère notamment utile avant la pose de revêtement.

Pour la réaliser, on se sert de plus en du ragréage fibré. Démocratisé dans l’usage contemporain, ce ragréage est très accessible sur le marché. Pour tirer profit des avantages qu’il offre, il faut tout de même bien le choisir.

Lire également : Quelle est la meilleure isolation acoustique ?

Ragréage fibré : qu’est-ce que c’est exactement ?

Pour mieux saisir ce qu’est le ragréage fibré, il est avant tout nécessaire de clarifier la notion du ragréage. Ragréer, c’est rendre régulier. C’est aplanir ou égaliser une surface. Le ragréage se réalise aussi bien sur les murs que sur les sols. La technique s’emploie notamment sur les surfaces présentant des imperfections apparentes. Il peut s’agir de trous, d’aspérités, etc.

Différents types de mortiers s’utilisent pour réaliser un ragréage. On les désigne également avec le terme enduit. Le ragréage fibré est l’un de ces derniers. Il s’est imposé durant ces dernières années comme la référence en matière de mortier de ragréage. Il présente la particularité de contenir des fibrés métaliques, minérales ou en plastique.

Lire également : Comment savez-vous si vous avez besoin de reconstruire votre toit ?

L’action de ces fibres est similaire à celle de la ferraille dans du béton. Elles solidifient le mortier et renforcent considérablement l’efficacité du ragréage fibré. Les raisons d’adopter ce type de ragréage parmi la pluralité d’options proposées sont très nombreuses.

Ragréage fibré : pourquoi l’utiliser ?

Le ragréage fibré est ni plus ni moins la forme de mortier la plus solide et résistante. Elle possède une action durable et peut donc facilement gommer les imperfections des surfaces sur le long-terme. Son efficacité remarquable est l’un des principaux fondements de sa notoriété. Il est par ailleurs souvent plébiscité comme la meilleure solution lors des comparatifs et classements réalisés sur les ragréages.

Mieux, le ragréage fibré est économique sur le plan financier et en termes de temps. Sur le dernier point, il ne demande que quelques minutes pour être préparé et appliqué. Mieux, on évalue entre 2 et 6 heures le temps d’attente nécessaire pour que le ragréage fibré sèche et gomme toutes les aspérités. Ici, le temps d’attente à respecter dépend du support qui sera posé sur le ragréage fibré.

Précisons également que le ragréage fibré n’est pas très coûteux. Le produit est à la portée de presque toutes les bourses, ce qui justifie son grand succès commercial. Pour finir, le ragréage fibré est facile à utiliser. Il est compatible avec de nombreuses surfaces et offre des résultats très satisfaisants après application.

Ragréage fibre comment bien le choisir

Ragréage fibré : comment réussir son choix ?

Pour être tout à fait honnête, il n’est pas difficile de trouver du ragréage fibré aujourd’hui. Le produit est répandu sur le marché français et se commercialise même en ligne depuis quelques années. Pour choisir votre ragréage fibré, commencez par identifier des bonnes marques de ragréage fibré. C’est la première condition pour s’offrir des produits de qualité.

Après identification des fabricants de ragréage dont vous avez des preuves de la fiabilité et de la qualité du produit, procédez à une comparaison de prix. L’objectif à ce niveau est de faire un achat à bon prix pour réaliser des économies. Il faudra également choisir la bonne quantité de ragréage. Pour ce faire, c’est la surface à couvrir qu’il faut prendre en compte.

Pour ne pas vous fourvoyer, prévoyez une marge pour disposer de suffisamment de ragréage fibré. N’hésitez pas à demander conseil à un spécialiste pour acheter la bonne quantité de ragréage fibré. Avant de valider votre choix de ragréage fibré, jetez un coup d’œil aux avis des clients. Cette dernière vérification vous fournira la preuve de la qualité du ragréage et vous pourrez alors sereinement le choisir.

Ragréage fibré : comment bien le poser ?

Après l’achat du ragréage fibré, deux solutions s’offrent à vous pour sa pose. La plus recommandée est de contacter un spécialiste. Ce dernier se chargera de préparer l’enduit et de l’appliquer sur vos surfaces à corriger. La prestation du professionnel est tout de même coûteuse et demande en moyenne un investissement de 25 à 40 euros par mètre carré. Choisissez un spécialiste expérimenté et qualifié pour bénéficier de la garantie d’une pose d’enduit réussie.

Si vous le souhaitez, vous pouvez prendre en charge la pose du ragréage fibré vous-même. Pour ce faire, inspirez-vous des instructions précisées sur l’emballage pour mélanger le mortier et préparer l’enduit. Il est aussi important de bien préparer la surface à ragréer. Enlevez la poussière et nettoyez la surface pour qu’elle soit propre. Si la surface n’est pas du béton, du carreau, du bois ou encore de la dalle synthétique, la pose d’un primaire d’accrochage peut être nécessaire.

Après la pose du primaire d’accrochage, qui rappelons-le est optionnel, il faut appliquer le ragréage fibré. Il suffit de verser l’enduit sur la surface et de l’étaler avec un outil plat. Passez plusieurs courses pour bien niveler la surface et obtenir une surface uniforme. Après la pose du ragréage, l’intervention est terminée. Il ne vous reste plus qu’à attendre que le produit sèche.

Si vous souhaitez appliquer le ragréage fibré tout seul, suivez des vidéos tutoriels pour découvrir les erreurs à éviter et les bons gestes. Il vous sera ensuite plus aisé de réaliser l’intervention correctement.

ARTICLES LIÉS